Le CV en Suisse

Le curriculum vitae en Suisse a pour but d’obtenir un entretien d’embauche à la suite d’une annonce ou suite à une candidature spontanée. Dans tous les cas, une lettre de motivation doit accompagner le CV.

Construit en “rubriques”, le CV doit être axé sur vos compétences. Votre CV doit s'adapter à l’entreprise suisse ciblée, de part la langue et le vocabulaire utilisés. Contrairement à certains pays, votre CV peut comporter deux pages en fonction de votre expérience (deux pages pour plus de 5 ans d’expérience sont justifiées).

Se mettre à la place du recruteur

Généralement, un CV est évalué très rapidement. En quelques dizaines de secondes, le recruteur aura une première impression de votre CV. S’il est pertinent, facile à lire, le recruteur le détaillera. Si ce n’est pas le cas, malheureusement, il ne sera pas retenu. Une structuration claire et précise de votre CV est donc indispensable.

Le CV doit être rédigé dans la langue de l’annonce à laquelle vous répondez ou la langue usuelle dans le secteur d’activité ciblé.

Comment rédiger un CV en Suisse ?

1 - Les données personnelles

Dans cette rubrique, doivent être mentionnées vos informations personnelles :

  • prénom, nom,
  • adresse personnelle,
  • âge, ou date de naissance (pas obligatoire),
  • nationalité,
  • téléphone (mobile de préférence),
  • mail,
  • permis de travail et sa catégorie si vous en possédez un,
  • permis de conduire si besoin.

Le recruteur a besoin de savoir qui vous êtes et pouvoir vous contacter rapidement. Une photo est vivement conseillée. Elle peut être en noire et blanc. Mais attention, elle doit restée “professionnelle”.

2 - Vos compétences
Cette rubrique est importante. Vos compétences, vos savoir-faire, doivent être mentionnés clairement, dans l’optique que le recruteur les identifient rapidement afin de pouvoir les appliquer au profil recherché par votre futur employeur. Seules trois ou quatre compétences suffisent, sinon vous risquez de les noyer aux yeux du recruteur. Exemples de compétence :  grande autonomie, gestion du stress, .… Celles-ci peuvent être mises en avant au début du CV (recommandé) ou précisées avec chaque expérience, ou en rubrique dédiée.

3 - Vos diplômes et formations
Très synthétique, cette partie est importante pour le recruteur, qui doit visualiser facilement votre parcours. Cette rubrique doit intégrer les diplômes obtenus et les formations suivies. du plus récent au plus ancien. Indiquez le lieu d’obtention du diplôme, et son équivalence en Suisse si besoin. Pour les formations, précisez la durée, le lieu, l’objet de la formation si en relation avec le poste ou le secteur visé.

4 -Vos expériences professionnelles
Également de la plus récente à la plus ancienne, vous devez lister vos expériences professionnelles. Chaque expérience doit être précise (employeur, lieu, dates, fonction, missions, réalisations).

5 - Les outils que vous maitrisez
N’hésitez pas à lister les outils techniques que vous maitrisez et que vous pourriez potentiellement utiliser dans l’entreprise dans laquelle vous postulez (applications, logiciels, outils spécifiques à la fonction).

6 - Les langues
La Suisse est un pays multilingue. Cette rubrique doit comprendre l’ensemble des langues que vous parlez et le niveau acquis ou diplôme pour chacune d’entre elles. N’hésitez pas à indiquer vos expériences à l’étranger si les durées sont significatives.

D’autres rubriques ne sont pas obligatoires. Par exemple, vos activités extra-professionnelles, vos projets personnels peuvent tout de même apparaître à la fin de votre CV, si celui-ci n’est pas assez long.

Cette partie doit être en accord avec le poste pour lequel vous avez postulé. Également, un loisir peut permettre au recruteur d’avoir une idée de votre personnalité. Mais attention, il faut que ces indications apportent une valeur ajoutée à votre CV.

La forme de votre CV en Suisse

Un CV est personnel. Il doit vous représenter. Sa forme est très importante, elle peut vous apporter un plus. Un CV mal présenté d’un candidat au profil excellent peut être rejeté contrairement à un candidat au profil banal ayant un CV très agréable à lire. Ne négligez pas la forme : le recruteur prend seulement quelques secondes pour avoir un premier aperçu de votre dossier de candidature.

  • Pour la forme du contenu, la base est d’aérer votre texte pour qu’il soit le plus lisible possible. Concernant la marge, l’idéal est de choisir une marge de 2,5 cm, et de laisser un espace en haut et en bas du CV.
  • La taille de la police doit être comprise entre 10 et 12. Il est déconseillé de baisser la police pour que votre contenu rentre sur une page. N’hésitez pas à le présenter sur deux pages. Votre police doit être standard et agréable à lire : utilisez des polices courantes (Arial, Times New Roman, Helvetica, Verdana). Il est fortement déconseillé d’utiliser des polices différentes sur le même document. En revanche, une police noire ou sombre est conseillée. N’hésitez pas à mettre en gras les éléments que vous souhaitez mettre en évidence, ou un encadré.
  • Le fond du CV doit être sobre et le plus professionnel possible pour gagner en lisibilité. Il faut à tout prix éviter les couleurs. En effet, un CV traditionnel avec un fond blanc a pratiquement deux fois plus de chance d’être sélectionné par un recruteur qu’un CV original.

Les plus et les moins de votre CV

Les indispensables :
 
    1. CLAIR et ORDONNÉ : les rubriques titrées, les éléments importants en gras.
    2. PRÉCIS et ATTRACTIF : indiquez des chiffres, utilisez des termes positifs, des mots-clés liés à la fonction et/ou à l’activité. Evitez les abréviations.
    3. PERSONNALISÉ : l’objectif est de convaincre le recruteur. Concentrez-vous sur un CV adapté au poste auquel vous postulez.
    4. AÉRÉ : utilisez une police noire, des puces, intégrez des marges.
    5. VÉRIFIER l’ORTHOGRAPHE, la ponctuation et attention à l’utilisation de majuscules pour des noms communs.

A éviter :

    1. MENTIR : il est interdit de mentir sur ses formations, expériences ou diplômes, cela peut être puni par la loi. Les recruteurs ne sont pas dupes.
    2. SIGNER SON CV.
    3. NÉGLIGER LA FORME.
    4. LES FAUTES D’ORTHOGRAPHE.

Un dossier de candidature est également composé d’une lettre de motivation.

Si votre dossier est retenu par le recruteur, vous serez convoqué à un entretien en vue d’embauche.

Déposer ma candidature

Nos offres d’emploi pour les découvrir, choisissez votre secteur d'activité

Emplois Banque & Finance

Emplois Bâtiment

Emplois IT - Informatique

Emplois Tertiaire

Emplois Médical

Emplois Industrie - Technique & Horlogerie